Beau - EP
Lire

Album

Beau - EP

Beau, un manifeste sous une carapace clinquante selon qu'on le prononce à la française ou à l'anglo saxone (be you). L'art de brouiller les pistes tout en gardant sa liberté d'interprétation. L'Art. Ce 1er Ep est un parfait condensé de Beau. Où une love song peut être d'une tristesse infinie ("Soar Across The Sea") et pleine d'espoir (le magnifique "One Wing"). Où un clin d'oeil à Joni Mitchell (« You don't know what you've got til it's gone ») prend des allures de hit entre Warpaint et The White Stripes sur "C'mon Please". Et où le duo se met à nu sur le déchirant "Lost Soul", le morceau le plus sentimental pour les filles, écrit il y a longtemps, il reflète le besoin criant d’attention parentale trop souvent absente. "Regarde ta jeunesse dans les yeux!" assenait le Suprême NTM. New York n'est pas encore sous les bombes mais sa jeunesse est sacrément en perte de repère. Si Bill de Blasio était clairvoyant, il prêterait attention à ce duo, new yorkais jusqu'au bout des ongles. « New York est un assemblage délirant de tous les types de personnes, vrais ou fictifs, que vous avez pu voir dans des films, au théâtre ou imaginés en rêve. Il y a une énergie dans cette ville qui nous stimule. La rue nous a à la fois assagies et durcies. On s’y sentira toujours chez nous. »